Galiad Formation : le haut débit de la formation
Présentation de Galiad Formation Catalogues des formations en inter ou en intra, cursus et parcours Référence clients en intra entreprise Vidéos de présentation des formations E-Learning et QCM Agenda des formation en inter Comment contacter Galiad Formation
Vidéo

Get Flash to see this player.

La 24ème révision de la Constitution de 1958 a été adoptée par 2 voix au dessus de la majorité requise, soit les 3/5ème des députés et des sénateurs. Il s’agit incontestablement de la révision la plus importante depuis 1958 et ce au moment où l’on célèbre le 50ème anniversaire de cette constitution. Songeons par exemple que plus de 40 articles vont être modifiés. Modifiés sur 3 axes. Premier axe : l’encadrement des pouvoirs de l’exécutif, s’il est vrai que le président peut maintenant s’adresser directement aux parlementaires au congrès, il n’est plus le président du conseil supérieur de la magistrature et bon nombre de ses décisions de nominations doivent être maintenant approuvées par le parlement. Deuxième axe : le renforcement des droits du parlement, limitation de l’article 49-3 et surtout nouveaux droits pour le parlement dans le cadre de la procédure législative. Troisième axe souvent occulté et pourtant fondamental pour les citoyens : les citoyens vont pouvoir bénéficier de nouveaux droits comme par exemple saisir de manière indirecte le conseil constitutionnel ou bien saisir le défenseur des droits fondamentaux et même demander à ce qu’il puisse y avoir un référendum incitatif populaire. En conclusion cette 24ème révision de la constitution, est-ce une 5ème bis ou bien appelle-t-elle une nouvelle révision qui elle serait plus de type présidentiel ?
 

Voir le programme détaillé